La leçon de discrimination, 10 ans plus tard

Description

Point clés : Tous égaux devant la loi ?
Thématiques : Discriminations, Égalité, Racisme, Stéréotypes
Public : 12 ans et plus
Format : Vidéo
Auteur : Radio Canada
Publié en : 2016

En 2006, une enseignante dit à ses élèves que des études prouvent que les petits de taille sont intelligents et créatifs, et les grands, maladroits et paresseux. Elle divise sa classe sur cette base. Cette expérience avait pour but d'éliminer un problème de discrimination dans sa classe. Dix ans plus tard, que reste-t-il de cette leçon bouleversante ?

Ils ont tous accepté de se réunir pour une journée de retrouvailles dans leur ancienne classe de troisième année, en compagnie de leur enseignante. Comment l'ancien élève intimidé et ses intimidateurs composent-ils aujourd'hui avec ce qui s'était passé durant leur primaire ?

 


Vous pouvez visionner le reportage de 2006 ici :

La leçon de discrimination

PIERRE-LUC

C'était surtout pour lui qu'Annie Leblanc avait mis sur pied la leçon de discrimination en 2006. Pierre-Luc, un élève aux prises avec un problème de poids, était la cible d'intimidateurs depuis la maternelle. Aujourd'hui, Pierre-Luc a quitté son village. Il étudie à l'université. Dix ans ont passé, mais il reste marqué par ces années de harcèlement.

BENJAMIN, JIMMY ET MICHAËL

À 8 ans, les trois amis de l'époque étaient en quelque sorte, les "rois de la classe". Pierre-Luc était au nombre de leurs souffre-douleur.

Benjamin avait quitté le village après sa troisième année et les trois jeunes hommes ne s'étaient donc pas revus. Ces retrouvailles ont suscité une certaine prise de conscience sur les raisons de leurs agissements et les conséquences de leurs actes.

LAURENCE

Première de classe à l'époque - et encore aujourd'hui -, Laurence commence cette année des études universitaires en pharmacie. Plutôt effacée durant l'expérience, elle avait fait une révélation étonnante trois semaines plus tard. Une révélation... qu'elle regrette un peu aujourd'hui.

ANNIE LEBLANC

À première vue, rien n'a changé pour cette enseignante qui travaille à l'École Saint-Pierre depuis 16 ans. Annie Leblanc s'intéresse toujours aux questions de discrimination et d'intimidation et elle a gardé contact avec plusieurs élèves de sa classe de troisième, « l'une des meilleures de [sa] carrière ». Mais il y a 10 ans, les réactions suscitées par le reportage l'avaient fortement ébranlée.

Retrouvez la leçon de discrimination directement sur le site de Radio Canada